Méthodes de rééducation


Kine motrice

La kiné, c'est aussi pour les bébés. La kinésithérapie, traitement des affections musculaires et osseuses, est basée sur les massages et la mobilisation du corps. Pour les bébés, la Kinésithérapie motrice est indispensable pour acquérir la maîtrise des mouvements . Elle intervient également dans une série de pathologie dites "neurologiques" où la commande musculaire est perturbée (hémiplégie, infirmité motrice cérébrale...)

 

Le but est d'aider l'enfant à acquérir les schémas de fonctionnement les plus proches de la normale. Il ne s'agit pas d'apprentissage mais d'induction.

 Il est préférable pour des bébés imc ou ayant un retard psychomoteur de vous rapprocher du pôle pédiatrique le plus proche qui vous adressera à un kiné spécialisé.

 

Lorenzo bénéficie de 2 séances de kiné par semaine (non spécialisé dans le handicap car il n'y en a pas dans l'Yonne) depuis ses 7 mois , alors qu'il aurait pu en bénéficier plut tôt...

Nous avons pu alors constater une meilleure souplesse de ses membres inférieurs, et de meilleurs appuis sur ses bras.


Psychomotricite

La psychomotricité est une spécialité du développement global de la personne.

Elle considère que les fonctions motrices, l'état psychique , affectif et relationnel sont en lien et ont des effets l'un sur l'autre. Le psychomotricien agit sur le corps pour harmoniser les fonctions motrices, intellectuelles et affectives.

 

 Lorenzo bénéficie d'une séance de psychomotricité par semaine au CAMSP d'Auxerre depuis ses 1 an.

 Nous avons constaté une meilleure tolérance au sol.

 Malheureusement, je ne suis pas satisfaite de la stimulation exercée par la psychomotricienne (pas de prise en compte du déficit visuel, pas assez de communication).

 

Je pense donc me tourner vers une psychomotricienne libérale dès le mois de juillet 2016. (2160€/an)


padovan

La méthode Padovan est une technique de réorganisation neuro-fonctionnelle qui est originaire du Brésil, créée par Béatriz Padovan, orthophoniste.

Elle permet de rééduquer le système nerveux dans certains cas, par exemple, d'un trouble chez l'enfant tel qu'un retard de développement, la dyslexie, l'autisme...

En revenant sur chacune des étapes de la maturation et des apprentissages, la méthode Padovan assure, pouvoir réparer les zones du système nerveux qui auraient été endommagées et non stimulées.

 

A chaque séance, il faut reproduire toutes les étapes permettant les apprentissages qui se font normalement entre 0 et 3 ans et jusqu'à 7 ans pour les derniers (hamac, rampé, roulé, quatre-pattes, déglutition..). Il est nécessaire de répéter ces exercices de façon régulière.

 

Lorenzo bénéficie de 2 séances par semaine de 45 minutes depuis ses 11 mois. (3360€/an)

Nous avons constaté une meilleure souplesse de ses bras et jambes, une envie de ramper, une envie de se mettre debout , une meilleure tenue du tronc et enfin Lorenzo produit de plus en plus de sons.


medek

La méthode CME-MEDEK est originaire du Chili, fondée par Monsieur Ramon Cuevas, un physiothérapeute, en 1971. Cette méthode n'est pas connue en France.

 Elle est destinée aux enfants et bébés dès 3 mois, ayant des troubles du développement moteur, non dégénératifs, affectant le système nerveux central. Commencer le plus tôt possible permet de meilleurs résultats.

 

Cette méthode part du principe de base que le cerveau a la possibilité dans une certaine mesure, à contourner les lésions cérébrales pour créer de nouveaux "câblages" et ainsi continuer son développement.

L'apprentissage ou l'acquisition d'une compétence ne sera possible qu'avec de la pratique quotidienne. C'est pourquoi, les exercices Medek doivent être fait à raison de 2 fois par jours (45 min).

 

Les exercices sont sélectionnés selon le potentiel de chaque enfant. Il doit y avoir une réponse active de l'enfant , qui n'est pas possible si l'exercice ne correspond pas à son niveau de développement moteur.

 

Il existe très peu de thérapeutes formés à cette méthode en France, (1 en Bretagne, 2 à Lyon, 1 à Toulouse, 1 à Strasbourg). Plusieurs associations proposent des sessions intensives avec certains de ces thérapeutes qui se déplacent dans toute la France.

 

Cependant, aucune association n'existe en Bourgogne, et nous devons donc faire les déplacements dans les différentes villes pour pouvoir bénéficier de cette rééducation (coûts des trajets, hébergement, déplacements et des séances non prises en charge).

 

Lorenzo a bénéficié d'une semaine intensive en mai 2016 (4 jours, 360€) , à raison de 2 fois 1h/jour.

Nous avons constaté des progrès dès le deuxième jour.

 

Nous continuons les séances tous les jours à la maison grâce aux exercices auxquels nous avons été formés par les thérapeutes. Lorenzo a déjà beaucoup progressé , certains exercices paraissent même très facile pour lui , contrairement aux premiers jours du stage.

 

Au vu des progrès rapides de Lorenzo, nous lui ferons faire des stages intensifs tous les 3 mois environs afin de lui apprendre de nouveaux exercices. (1440€/an hébergement et déplacement non inclus).